Interpellation citoyenne par ECOLO Walcourt

Ce lundi 24 février, ECOLO Walcourt, par la voix de Marc Chambeau, co-secrétaire du groupe local a interpellé le conseil communal au sujet de l’isolement de la commune vis-à-vis des barrages de l’eau d’heure.

Publié le mardi 4 mars 2014

Voici le contenu de l’intervention réalisée par Marc Chambeau :

Article de presse

Concerne  : Isolement de la commune de Walcourt par rapport au Site des lacs de l’Eau d’Heure.

Madame, Monsieur,

En tant que citoyen(ne) engagé au niveau de l’écologie politique, membre de la locale Ecolo de Walcourt, je suis interpellé par l’isolement de plus en plus important de la commune de Walcourt par rapport au Site des lacs de l’Eau d’Heure. En effet, le site des lacs de l’Eau d’Heure représente un pôle d’activités de plus en plus important et il serait dommage que notre commune n’y accroche pas son wagon. D’autant plus qu’elle en a les possibilités.

Je souhaiterais construire mon interpellation sur deux éléments que nous connaissons tous et qu’il serait sans doute propice de réactiver aujourd’hui.

La carence en transports collectifs entre la gare de Walcourt et le site des Lacs de l’Eau d’Heure en période estivale est évidente. A l’heure actuelle, un touriste qui arrive en train à Walcourt n’a aucune possibilité de se rendre sur le site en transport en commun.

Une navette TEC qui assurait le tour des Lacs pendant les mois d’été a existé voici quelques années mais ce n’est plus le cas depuis au moins deux ans. Interpellé en séance du Parlement wallon à ce sujet par le député Xavier Desgain, le Ministre Furlan a expliqué cette marche arrière du fait d’une très faible utilisation du service. Il est cependant à noter que le site des Lacs se développe toujours plus et que nous pouvons parier que, si le produit était bien promotionné, il pourrait probablement rencontrer le succès qu’il n’a pas eu précédemment. Un billet combiné SNCB-TEC, avec par exemple, un droit d’entrée à une animation proposée autour des Lacs (Aqua-Centre, Crocodile rouge, voire location de vélo à créer…) pourrait être séduisant… et permettrait d’éviter les embouteillages au retour des Lacs en soirée.

La commune de Walcourt a-t-elle des contacts avec l’asbl des Lacs pour débattre d’une proposition de ce type ? Des contacts ont-ils été pris avec le TEC Charleroi (qui exploitait la navette précédemment) pour étudier les tenants et aboutissants financiers de ce dossier ?

Je suis également interpellé par l’état de la piste cyclable qui devrait relier Somzée à Silenrieux. Si mes informations sont bonnes, le projet de cette piste cyclable a créé quelques tensions entre le SPW mobilité et l’administration communale, entrainant le retrait du marquage, la piste n’étant pas suffisamment entretenue pour assurer la sécurité des cyclistes. Quel que soit l’historique de ce projet, à l’heure actuelle, il n’est toujours pas possible de l’emprunter en toute sécurité, que ce soit à des fins de mobilité douce ou à des fins touristiques pour un public familial désirant par exemple se rendre aux Lacs de l’Eau d’Heure à vélo.

Quelle est la position de la commune par rapport à cet outil inutilisé à l’heure actuelle ? Quelles solutions de bon sens seraient envisageables pour valoriser un investissement public qui pourrait apporter une réelle plus-value touristique et économique pour la commune ? Quelle collaboration développez-vous avec le GAL ESEM qui travaille sur un réseau de circuits cyclables dans toute la région ?

Walcourt est en effet une des portes d’entrée du site des Lacs où se développe actuellement une politique de promotion du vélo qui pourrait trouver un beau prolongement vers notre commune, la faisant ainsi mieux profiter des retombées touristiques liées au produit d’appel des Lacs.

De manière plus générale, travaillez-vous de concert avec les communes de Cerfontaine et Froidchapelle pour développer ensemble cette synergie qui serait une plus-value pour tous ?

En vous remerciant pour votre attention et vos réponses,

Marc Chambeau.